Qui Est Exonéré du Paiement de l'IMI et les Règles Actuelles pour les Propriétaires de Biens Immobiliers au Portugal

Prime Properties Madeira Real Estate Agency

Qui Est Exonéré du Paiement de l'IMI et les Règles Actuelles pour les Propriétaires de Biens Immobiliers au Portugal

La Taxe Municipale sur les Biens Immobiliers (IMI) est une obligation annuelle qui repose sur les épaules des propriétaires de maisons au Portugal. Mais il y a un peu d'espoir : tout le monde n'a pas à débourser cette somme. Qui, après tout, a droit à l'exonération de l'IMI ? Et lors de l'achat d'une maison, cette taxe est-elle inévitable ?

Allons droit au but : si vous avez récemment acheté un nouvel appartement pour 155 000 euros, vous êtes sûrement curieux de savoir si vous êtes exempté de l'IMI. Quelles sont les règles actuelles ?

Tout d'abord, rappelons que l'IMI est un impôt annuel calculé sur la base de la Valeur Patrimoniale Taxable (VPT) des biens détenus l'année précédente. Cela signifie que le montant à payer en 2024 se rapporte aux biens que vous possédiez au 31 décembre 2023.

L'IMI est calculé en appliquant un taux à la VPT des biens, qu'ils soient rustiques ou urbains. Ces taux varient annuellement selon chaque municipalité, oscillant entre 0,3 % et 0,45 % pour les biens urbains et 0,8 % pour les biens rustiques.

En ce qui concerne votre question sur l'exonération de l'IMI, voici ce que vous devez savoir : les biens urbains destinés à la résidence permanente et servant de domicile fiscal au propriétaire sont exemptés de l'IMI pendant trois ans, avec possibilité de prolongation de deux années supplémentaires, à condition que la VPT ne dépasse pas 125 000 euros et que le revenu du ménage ne dépasse pas 153 300 euros.

De plus, il existe d'autres cas d'exonération qu'il convient de mentionner :

  • Exonération permanente pour les familles en situation de vulnérabilité économique, avec un revenu brut pouvant aller jusqu'à 16 398,17 euros et une VPT totale des biens n'excédant pas 71 296,40 euros ;
  • Propriétés louées dans le cadre du Programme de Soutien à la Location (PAA) ;
  • Terrains ou propriétés en attente d'autorisation pour des travaux d'utilisation ;
  • Bâtiments d'utilité touristique ;
  • Bâtiments en cours de réhabilitation urbaine.
Notre site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur. En utilisant le site Web, vous confirmez que vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité.   Apprendre encore plus